OÙ EST JÉSUS ?

ARTISANS DE PAIX
15/05/2017
UN SEUL SHILLING EN POCHE
15/05/2017

Article paru dans The Reformation Messenger, Canada avril 2017

Mes chers frères et sœurs en Christ, je me sens impressionnée de partager avec vous cette importante leçon. Depuis que vous avez rencontré Jésus-Christ, est-il (Jésus) encore dans votre vie ?

Quelle est la relation que vous avez avec votre Sauveur ? Avez-vous encore la même force que vous aviez lorsque vous avez rencontré Jésus ? Ou avez-vous déjà perdu Jésus à cause d’une certaine indulgence envers le péché ? Rappelez-vous que chaque jour avec Jésus est plus doux que la veille. Que chacun d’entre nous s’examine lui-même pour voir s’il est toujours avec le Christ. Examinez que vous êtes encore dans la foi que vous avez professée depuis que vous avez rencontré Jésus-Christ. L’apôtre Paul dit : « Examinez-vous vous-mêmes, pour voir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? A moins peut-être que l’épreuve ne soit pour vous un échec. » 2 Corinthiens 13 : 5.

AVEZ-VOUS PERDU JÉSUS DE VUE ?

Où est Jésus ? Lorsque nous assistons à des saintes assemblées comme des camp meetings, des séminaires, des réunions de travail et des conférences, certaines personnes vont avec Jésus mais après, quand elles quittent l’endroit, elles partent sans Jésus ; tandis que d’autres personnes vont sans Jésus mais elles rentrent chez elles avec Jésus dans leur vie. Pour les personnes qui ont perdu Jésus dans les assemblées, elles le chercheront, mais cela prendra peut-être plusieurs jours pour le trouver. Malheureusement, pour certains Jésus pourrait être perdu pour toujours. L’individu a un choix soit que Jésus est maintenu dans sa compagnie soit que Jésus peut être perdu pour toujours.

« Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque. Lorsqu’il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête. Puis, quand les jours furent écoulés, et qu’ils s’en retournèrent, l’enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s’en aperçurent pas. Croyant qu’il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances. Mais, ne l’ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher. » Luc 2 : 41-45.

Au sujet de cet événement nous lisons dans l’Esprit de prophétie : « En retournant chez eux, après avoir fait une journée de voyage, leurs craintes s’éveillèrent, alors qu’ils avaient perdu de vue Jésus. Il ne les avait pas vus depuis qu’ils avaient quitté Jérusalem. Ils supposaient qu’il était dans la caravane. Ils demandèrent et cherchèrent parmi leurs connaissances et leur parenté leur fils bien-aimé ; mais ils ne trouvèrent aucune trace de lui. Ils se pressèrent de retourner à Jérusalem, le cœur lourd de peine. Un seul jour de négligence leur ravit leur Fils, Jésus, ce qui leur coûta trois jours de recherches anxieuses, avec des cœurs tristes, avant de le retrouver.

« Ce devrait être une leçon pour ceux qui suivent le Christ. S’ils négligent la vigilance et la prière, et deviennent insouciants, ils peuvent, en un jour, perdre le Christ ; mais il faudra beaucoup de jours de recherches anxieuses et douloureuses pour le retrouver, et profiter de la paix de l’esprit et de la consolation de sa grâce, qu’ils auront perdu par des paroles vaines, en plaisantant, en parlant en mal, ou même en négligeant la prière. »  – The Spirit of Prophecy, vol. 2, p. 31.

Christ avertit ses disciples de veiller et de prier pour ne pas tomber en tentation.

Au sujet de la déclaration ci-dessus Ellen White continua : « Il y a ici une leçon pour tous les disciples de Christ. Il veut qu’aucune de ces leçons ne se perdent, mais qu’elles soient écrites pour le bien des générations futures. Quand les chrétiens se réunissent il est nécessaire qu’ils prennent soin de leurs paroles et de leurs actions, pour que Jésus ne les oublie pas et qu’ils ne restent pas longtemps sans se rendre compte que Jésus n’est pas avec eux. Quand ils comprennent leur condition ils découvrent qu’ils ont voyagé sans la présence de Celui qui aurait pu apporter la paix et la joie à leur cœur, et des jours sont perdus à retourner et à chercher Celui qu’ils auraient dû garder avec eux à chaque moment. Jésus ne sera pas en compagnie de ceux qui négligent sa présence et qui conversent sans se référer à leur Rédempteur, en qui ils affirment centrer toutes leurs espérances de vie éternelle. Jésus évite la compagnie de telles personnes, et les anges qui accomplissent les ordres divins l’évitent aussi. …Les rayons divins qui émanent de Jésus ne sont pas avec eux pour les encourager de sa précieuse influence qui élève. Ils sont entourés d’obscurité parce que leur esprit négligent et irrévérent a éloigné Jésus de leur compagnie et fait fuir les anges. » Ibid, p. 37.

SOUVENEZ-VOUS COMMENT VOUS AVEZ ACCEPTÉ JÉSUS

Frères et sœurs, souvenez-vous comment vous êtes tombés et faites les premières œuvres. Jésus, par l’intermédiaire de Jean le révélateur, dit : « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. » Apocalypse 2 : 4, 5.

Ellen White continua : « L’amour pour Christ ne doit pas faiblir. ‘Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour’. C’est une déchéance, une diminution du saint zèle ; son dessein n’a pas été abandonné, mais la ferveur a disparu. Le premier amour de celui qui se convertit à Christ est profond, total et ardent. Cet amour ne doit pas diminuer parce que la connaissance augmente, parce qu’une lumière plus grande et croissante brille sur lui. Cet amour doit être plus fervent à mesure que notre connaissance du Seigneur croit…

« C’est notre responsabilité de connaître nos défaillances et nos péchés caractéristiques qui causent ténèbres et faiblesse spirituelles et éteignent notre premier amour. » – Commentaires bibliques, p. 385.

« Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » 1 Corinthiens 10 : 11.

« Beaucoup qui assistent aux réunions religieuses, qui ont été instruits par les serviteurs de Dieu, et ont été richement vivifiés et bénis en recherchant Jésus, sont retournés dans leur foyer sans être meilleurs que lorsqu’ils en sont sortis parce qu’ils n’ont pas senti l’importance de veiller et de prier tandis qu’ils retournaient dans leur foyer. Ils sont très souvent enclins à se plaindre des autres parce qu’ils se rendent compte de leur perte. Certains murmurent contre Dieu et ne se reprochent pas à eux-mêmes d’être la cause de leurs propres ténèbres et souffrances mentales. » – The Spirit of Prophecy, vol. 2, p. 38

Finalement frères et sœurs, avez-vous Jésus avec vous ? Parlez-vous de Jésus ? Nous devons parler de Jésus dans notre congrégation, à notre travail, et au foyer. Vous devez parler de Jésus partout où vous allez sinon vous oublierez Jésus. Paul dit : « Si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j’ai été fait ministre. » Colossiens 1 : 23.

Veuille Dieu nous bénir et nous aider à nous humilier devant lui. Amen.

Jenifer Akello

Ouganda